28.8 C
Port-au-Prince
18 juin 2021
HAITI

18 titres à écouter pour être dans l’esprit du 18 mai

© %author%

Le 18 mai marque la fête nationale du drapeau haïtien. Une date qui rappelle le passé héroïque de ce pays, qui est devenu la première République noire du monde. A ce jour, on assiste souvent à des manifestations culturelles diverses, défilés parades etc. Les artistes dans leur répertoire musical y consacrent des titres en l’honneur de cette date et du pays. Pour cette période, on vous propose 18 chansons à glisser dans votre playlist ce mardi 18 mai 2021.

1- Defile (Desalin) de la formation musicale RAM

Quoi de mieux de commencer cette fête en honorant les aïeux, spécialement le père fondateur de la patrie ? Cela fait déjà 13 ans que cette musique est sortie, soit en janvier 2008. Ce tube carnavalesque de 7 minutes et 26 secondes, met en vedette les voix du couple Lunise et Richard Morse sous un rythme folklorique, mélangeant tour à tour du rara et du compas.

2- Drapo m nan de BelO & friends

« Drapo m se tankou cheve mw ou mèt ba l koulè men vrè koulè l pap chanje. Ble e rouj la se fyète mwen ou èet fè sa w la p rete kole anba po mwen » Sous un air mélodieux, 14 artistes haïtiens expriment leur fierté et respect pour le bicolore. Passant de BIC, Mikaben, Jean Jean Roosvelt, BelO, Wanito à Queen B, Fatima, Misty Jean, Darline Desca, Shishie pour ne citer que ceux-là.

3- Pour le pays de Jean Bernard Thomas

De style reggae, cette musique est passée de présentation. Le chanteur lance un appel à un réveil patriotique. « Pour le drapeau, pour la patrie konbyen nan nou kap travay pou li ? Pour le drapeau, pour le pays konbyen nan nou ki prè pou mouri pou li ? ».

4- Hymne au drapeau « Haïti » de Carole Demesmin

Un texte élogieux de Louis Mozart Demesmin avec une voix envoutante de la diva Carole Demesmin. Elle chante les louanges et l’amour envers le bicolore. « Ou pa 2 bout ranyon san siyifikasyon. Ou se zantray nèg lakay. Nou renmen w anpil. Drapo m manman cheri ».

5- Respè pou Drapo a du groupe rap ZATRAP

C’est avec ardeur que les rappeurs de ZATRAP évoquent les sacrifices consentis par les ancêtres. A cela ils exigent le respect du drapeau qui est le symbole de leur liberté. Sa durée est de 5 minutes 9 secondes.

6- L’union de Freedom

C’est un artiste avec des textes poignants et engagés. C’est le cas de «L’Union », une prière du chanteur avec la devise de la patrie haïtienne. Un son qui date de 2015.

7- Bay Ayiti yon chans de Fred Paul

Une chance pour Haïti est inspirée de “Give peace a chance” du chanteur américain John Lennon. Elle voit le jour en 2007 sous la direction de l’un des plus grands producteurs haïtiens Fred Paul. Cette collaboration réunit une dizaine d’artistes tels que : Eddy Francois, Dadou, Ritchie, Kenny Desmangles, Armstrong, Pipo, Reginald, Cange, Gazman…

8- Agoye de Jean Jean Roosvelt

« Est-ce qu’on t’a jamais dit qu’on a le même sang ? Est-ce qu’on t’a jamais dit qu’on est d’un seul clan ? Agoye nous sommes du Congo. agoye nous sommes du togo.Ago ago nous sommes du Dahomey. » C’est l’affirmation d’une identité unique et commune à tous les haïtiens. D’une durée est de 4 minutes 39 secondes. Agoye se trouve sur l’album Recommence de Jean Jean Roosvelt.

9- Yanvalou de Netty

C’est le premier tube à succès de la chanteuse Netty et qui l’a fait connaitre au grand public. Il consiste en une narration de nos pratiques traditionnelles. En ce jour de fête, du Yanvalou à volonté pour oublier les tracas quotidiens, c’est une bonne idée.

10- Sove peyi mwen de Freedom

Encore un autre son de Freedom, on le retrouve sur son album « Libération ». « Sove peyi mwen BonDye w konnen nou soti lwen ».

11- Ti chans (pou Ayiti) de Masters of Haiti

Cette musique remonte à 2002. 19 ans depuis. Elle dénonce encore les dures réalités haïtiennes, les déboires des politiciens et réclame « Ban nou yon ti chans pou Ayiti. Yon ti chans pou sa chanje. Yon ti chans pou nou jwen libète. Yon ti chans pou lavi chè a bese ».

12- Sonje Ayiti de APA (Atis pou Ayiti)

On distingue fort aisément les voix de Bethova Obas, Alan Cave, Stanley Toussaint, Nia de Zen sous la direction d’Alex Abellard. Ils pleurent le désarroi du pays.

13- Pou Ayiti de Nou 2

Un duo formé d’Ewald Jeune Joseph et d’Edouard Jeune Joseph. Pou Ayiti est sorti en 2001 et connait un succès fulgurant, il est toujours présent dans le cœur de chaque haïtien.

14-San mele (Adje) de Zeklè

4 minutes 30 secondes de saveur musicale exquise. D’un mélange extraordinaire de rock, de racine, de punk, Joel Widmaier dénonce l’oppression étrangère. « Nou tout nan touman vre. Gran blan ap jwe jon. Lap mare yon peyi pou li fè nou zonbi. ». San mele fait partie de l’album Anthology 3 de 1994.

15- Ayiti Se de Mikaben

C’est une ballade de 5 minutes 39 secondes où le chanteur chante les merveilles d’Haïti et loue sa culture.

16- Jou nou revolte de Boukman Eksperyans

Jou nou revolte parait en 1992 à un moment où le groupe Boukman eksperyans se trouve à son apogée. Il appelle à la révolte contre tout système de sujétion.

17- Ayiti cheri de Jacques Sauveur Jean

En dépit des choses négatives qu’on raconte sur son pays, Jacques Sauveur Jean appelé Jackito nous dit : « Ayiti cheri m pa gen dwa troke w menm si yo banm dyaman ».

18- Haïti chérie de Stevy Mahy et James Germain

C’est une rencontre entre deux artistes : l’une de la Guadeloupe et l’autre d’Haïti. Ils font un appel à l’amour et à l’espoir. « Haiti cherie lavi pa fini. Haiti cherie kontinye souri. Haiti cherie chanjamn ka vini. »

Related posts

Nesmy Manigat, à la tête du Comité des Finances et Risques pour trois ans

FlashInfo

Anie Alerte et son ex- manager ont fait la paix

Darline Honoré

Lancement du projet « Services intégrés de développement d’opportunités économiques et création d’emplois »

Herline Clerdade J. Prud'homme

Leave a Comment