34.8 C
Port-au-Prince
19 juin 2021
DIVERS

Lanmò san jou lance un ultimatum à l’État

© %author%

Ce lundi 19 janvier 2021, le chef du gang 400 mawozo , Lanmò san jou, a lancé un ultimatum à l’État, lui donnant 24 heures pour payer la rançon exigée pour la libération des religieux séquestrés le 11 avril dernier.

Cagoulé comme à l’accoutumée, Lanmò San jou s’est adressé à l’État sur les réseaux sociaux dans une vidéo ce 19 avril. Il réfute la rumeur selon laquelle il aurait été contacté par ce dernier pour la libération des 7 religieux. Il en a profité pour rappeler que les religieux sont pour la plupart des gens souffrants de maladie liées à la vieillesse. Il avoue ne pas disposer ni d’un hôpital ni d’assez de nourriture pour garder des otages aussi longtemps. Il ordonne à l’État de le contacter d’ici 24h sinon, il changera de tactique.

Related posts

La reprise des manifestations anti-Jovenel Moïse prévue pour la fin du mois d’octobre

FlashInfo

M. Frantz Exantus installé comme nouveau secrétaire d’État à la communication

FlashInfo

Patrick Crispin, conseiller du président Jovenel Moïse, crie à l’ingérence

FlashInfo

Leave a Comment