25.8 C
Port-au-Prince
19 juin 2021
HAITI

Le gouvernement haïtien n’a pas demandé de l’aide aux autorités dominicaines pour libérer les frères Campusano Feliz

© %author%

Dans une conférence de presse tenue ce 24 février au ministère de la culture et de la communication, le secrétaire d’État à la communication Frantz Exantus a contesté les informations circulant sur les réseaux sociaux qui laissent croire que le gouvernement haïtien aurait demandé de l’aide aux forces armées dominicaines pour libérer les ressortissants enlevés le week-end dernier.

Frantz Exantus qui a fait savoir que les deux pays travaillent en étroite collaboration afin d’obtenir la libération des Dominicains a toutefois souligné que les autorités dominicaines ont, en effe, fait la proposition à l’Etat haïtien mais celui-ci l’a déclinée

Rappelons que les frères Antonio Gener Campusano Feliz et Maicol Henrique Campusano Feliz ainsi que leur interprète haïtien Tinèg ont été enlevés par des hommes armés dans la soirée du samedi 20 février 2021 dans la zone de la 5e avenue Bolosse.

Related posts

Le juge de paix Erno René Louis libéré ce vendredi 2 avril

Gerole Midy

Le conseil municipal de Port-au-Prince est caduc

Redaction

La Radio Télévision Caraïbes fait l’objet de menaces

FlashInfo

Leave a Comment