28.8 C
Port-au-Prince
18 juin 2021
DIVERS

L’inspecteur général du MENFP, Louis Délima Chéry, décédé des suites du coronavirus

© %author%

Ce mercredi 2 avril 2021, la liste des personnes décédées à cause de la Covid 19 vient de s’allonger avec le départ de Louis Délima Chéry, inspecteur général du Ministère de l’Education Nationale et de la Formation Professionnelle (MENFP).

L’état de santé de l’inspecteur s’était détérioré depuis quelques jours à cause de ses problèmes respiratoires et d’autres symptômes comparables au coronavirus. Les informations font croire que la situation tendue qui régnait au niveau de Martissant ce mercredi, avait empêché le transport de M.Louis Délima Chéry au centre hospitalier de Delmas 2 pour recevoir les soins que son cas nécessitait.

Nesmy Manigat, ancien ministre de l’éducation nationale sous la présidence de Michel Martelly, a parlé de ses expériences avec le décédé. ‘’ Louis Délima Chéry. Ami du Nord, collègue prof à l’université Quisqueya, mon tout premier directeur de cabinet de ministre et conseiller pendant les deux ans. Il y a peu de temps encore, on se rappelait les nuits passées à préparer pour le parlement les exposés des motifs des lois sur la formation technique et professionnelle, sur l’enseignement supérieur et la recherche scientifique. Sans toi, l’Office National du Partenariat en Éducation (ONAPE), l’Inspection Générale de l’Administration de l’Education Nationale et de la Formation, n’auraient pas vu le jour en 2015. Ce fut de longues batailles, mais c’est peu dans ton long combat pour améliorer la gouvernance du système éducatif haïtien, pour avoir été dans les coulisses du ministre Joseph C Bernard ‘’, a-t-il publié sur sa page facebook.

Dans cette même publication, Nesmy Manigat informe que Louis Délima Chéry est ‘’ le second membre de la petite équipe à partir dans des conditions révoltantes après Farah-Martine. Rappelons que la poétesse Farah-Martine et son mari ont été assassinés à leur domicile à Pegguy- Ville, le lundi 15 juin 2020.

Le covid-19 fait rage en Haïti. En moins de deux semaines, plusieurs personnalités haïtiennes ont été emportées par la recrudescence des cas de coronavirus dans le pays. Le président Jovenel Moise, conscient de la gravité de la situation, a renouvelé mardi dernier l’état d’urgence sanitaire pour 15 jours. Rappelons que le Ministère de la Santé Publique a recensé le 28 mai dernier, 220 nouveaux cas de Covid-19.

Related posts

Haïti : Viol d’une fille de 15 ans à Beaumont

FlashInfo

La reprise des manifestations anti-Jovenel Moïse prévue pour la fin du mois d’octobre

FlashInfo

Des élèves du NS4 de Saint Martial bénéficient d’une formation sur le « coding »

FlashInfo

Leave a Comment