34.8 C
Port-au-Prince
19 juin 2021
HAITI

Moïse Jean Charles condamne la passivité de l’État par rapport au kidnapping

© %author%

Le phénomène de kidnapping ne cesse d’accroître dans le pays. Suite à l’enlèvement des religieux à la Croix-des-Bouquets par le groupe armé 400 mawozo, le leader de la plateforme Pitit Desalin, Moise Jean Charles s’est prononcé sur Twitter ce 12 avril 2021.

“Nous condamnons avec véhémence les actes de kidnapping sur tout le territoire perpétrés sous le nez des prétendus dirigeants de l’État. Plus de 20 personnes ont été enlevées parmi lesquelles des prêtres et des sœurs rien que hier. Ces actions outrepassent les limites, car nous vivons dans une société où les religieux étaient toujours respectés. La force des bandits provient indubitablement de la faiblesse de l’État” lit-on dans cette publication.

Related posts

Des étudiants et le décanat de la FLA exigent la libération de Tinèg

Jean Lewis

Plusieurs organisations féministes lancent une marche à l’occasion du 3 avril

FlashInfo

Jovenel Moïse renouvelle l’état d’urgence sanitaire pour 15 jours

Marckenley Elie

Leave a Comment