25.8 C
Port-au-Prince
19 juin 2021
HAITI

Valendy Thesnor remporte la 2e édition du concours national « Ma thèse en 180 secondes »

© %author%

La doctorante en cotutelle, Valendy Thesnor, a remporté la finale de la 2e édition du concours nationale « Ma thèse en 180 secondes » organisé par l’Agence Universitaire de la Francophonie-Caraïbes, avec la collaboration de l’Ambassade de Suisse en Haïti, l’Ambassade de France en Haïti et de l’Institut Français. Cette édition a eu lieu le mardi 8 juin 2021 à 5:00 pm au local de cette dernière et relayé sur les différentes pages des réseaux sociaux de l’AUF-Caraïbes.

Au cours de cette finale de la deuxième édition du concours Ma thèse en 180 secondes sept candidats issus des universités publiques et privés ont présenté leur sujet de recherche en trois minutes devant un jury composé de trois membres, Mme François Balais Directrice de l’Institut Français en Haïti, M. Jean-Bayard Bien-aimé, responsable de programme national Gouvernance et droits humains à l’Ambassade de Suisse en Haïti et de M. Worlgenson Noel, journaliste au quotidien Le Nouvelliste Haïti.

L’Étudiante à l’université d’État d’Haïti et à l’université des Antilles, Valendy Thesnor a présenté sa thèse de doctorat sur la pharmacopée végétale caribéenne (TRAMIL). Elle a non seulement remporté le prix du jury, mais aussi celle du public. Sa présentation avait retenu l’attention et le respect des jurés et gagné l’appréciation des internautes qui ont pu après les prestations voter pour la meilleure présentation en ligne. Le deuxième prix du jury a été remporté par Woudy Vedrine pour sa thèse de doctorat en droit « Du concubinage en droit haïtien – Perspectives comparatives » et le troisième prix du jury revient à Paul Moles pour sa présentation en linguistique « Les modalités du futur en créole haïtien ».

Sur treize candidats, la lauréate avait été sacrée championne en 2020 de la première cohorte des boursiers d’Anténor Firmin qui avait été réalisé par la Banque de la République d’Haïti (BRH), l’Ambassade de France en Haïti et l’Agence universitaire de la Francophonie (AUF).

Ma thèse en 180 secondes est un concours international de valorisation scientifique organisé depuis 2012 ayant pour but de valoriser les travaux scientifiques des doctorantes et doctorants francophone. Ces derniers doivent présenter leur sujet de recherche de manière simpliste en présence d’un public diversifié. Implémentée en Haïti en 2019, la deuxième édition n’avait pas eu lieu en 2020 en raison de la grande propagation du covid-19.

Notre championne nationale Valendy Thesnor représentera Haïti à la finale internationale au mois de septembre à Paris.

Related posts

Et s’en vient la deuxième édition du grand concours de texte de Zantray’O

Herline Clerdade J. Prud'homme

L’Ordre des Avocats du Barreau de Petit-Goâve exige la libération du Me. Abbias Edumé

FlashInfo

Pa di w pat konnen konsè Lèt ouvèt la ap toujou fèt 20 jen an

Jeff Thes

Leave a Comment