Home CULTURE ‘’Kite yo‘’, Anie Alerte fait d’une pierre deux coups