27.8 C
Port-au-Prince
31 juillet 2021
HAITI

Chronologie d’un mercredi mouvementé dans la capitale

© %author%

Ce mercredi 17 Mars 2021, le groupe Fantôme 509 a une fois investi les rues de la capitale. Accompagné d’une foule d’environ une centaine de personnes, ces policiers fantômes sont revenus avec les mêmes revendications que lundi dernier: libération de certains policiers enfermés illégalement et la réclamation des dépouilles des agents victimes du massacre du 12 Mars 2021 à Village de Dieu.

Tôt dans la matinée, plusieurs zones de la capitale étaient quasiment bloquées. De nombreuses barricades étaient placées au niveau de la route de Frères, de Delmas et ses environs. Plusieurs pneus enflammés étaient posés sur le macadam. La tension était palpable à tous les niveaux.

Alors que le groupe Fantôme 509 s’avançait sur la route Frères, les policiers de l’ Académie ont rejoint la manifestation armes à la main. Ils étaient venus en renfort, frustrés que les hauts gradés de la PNH se félicitent d’avoir récupéré le véhicule blindé au lieu des dépouilles de leurs frères d’armes. Le parcours allait vite se corser au niveau de Delmas 33.

À Delmas 33, les policiers du groupe fantôme 509 s’étaient arrêtés au niveau du commissariat. Ils n’ont cessé de réclamer la libération de certains policiers qui ont été enfermés illégalement selon eux. Ils ont même menacé de réduire le bâtiment en cendres s’ils n’obtenaient pas gain de cause. Et après plus d’une quinzaine minutes de confrontation, ils avaient finalement pénétré de force dans l’enceinte du commissariat. Puis, ils ont libéré leurs quatre confrères.

Après cette libération, le groupe Fantôme 509 souhaitait se diriger à la prison des Croix-des-bouquets pour libérer d’autres prisonniers. Cependant, arrivée sur la route de l’aéroport, la foule s’en est vivement pris à la Universal Motors qui appartient au docteur Reginald Boulos. Des véhicules ont été incendiés et d’autres volés.

La journée allait donc se terminer sur un fond gris. Alors que des individus tentaient de forcer l’entrée de l’Autoplaza, plusieurs coups de feu ont été entendus. Il y aurait même des blessés. Et pour le moment, plusieurs endroits de la capitale sont encore impraticables.

Related posts

Les employés de l’EDH suspendus temporairement

Redaction

Un deuxième mort du Covid en moins d’une semaine à l’Université Épiscopale

FlashInfo

Télémédecine : LASWENYAY inaugure son complexe médical à Croix-des-Bouquets

FlashInfo

Leave a Comment