31.8 C
Port-au-Prince
3 août 2021
HAITI

Des étudiants et le décanat de la FLA exigent la libération de Tinèg

© %author%

Des étudiants de la Faculté Linguistique Appliquée de l’UEH ont entamé un mouvement de protestation ce lundi 22 février 2021 au Bois-Verna afin d’exiger la libération de Junior Albert Augusma connu sous le nom de Tinèg.

Les protestataires en colère ont dressé des barricades de pneus enflammés, des jets de pierre et ordures pour contester cet acte d’enlèvement contre leur camarade.

« ABA KIDNAPING, LIBERE TINÈG, NOU BOUKE, NOU PA KAPAB ANKÒ » peut-on lire sur les pancartes des étudiants sous un soleil de midi pendant que des tirs nourris font entendre à quelques mètres de là.

« Aujourd’hui nous manifestons pacifiquement et si nous n’obtenons pas satisfaction, nous passerons à une autre phase » confie l’un des étudiants protestataires.

Le décanat de la FLA dans la foulée de la mobilisation a fait sortir une note de protestation dans laquelle il exige la libération de l’ancien étudiant et des deux ressortissants dominicains qui étaient avec lui. Le décanat se demande plus loin dans la note si le gouvernement en place va laisser les citoyens dont il doit la protection des vies sans recours face aux ravisseurs.

« Kòm Leta ap dòmi, Fakilte a konseye sosyete a pran dispozisyon pou kwape zak sa yo nou pa te janm viv anvan 10 dènye lane sa yo » conclut la note portant la signature du doyen Renauld GAUVAIN.

Précisons que Junior Albert Augusma alias Tinèg a été kidnappé dans l’après-midi du samedi 20 février 2021 en compagnie de deux ressortissants de la République voisine à la 5ème avenue de Bolosse sur le chemin du retour à Jacmel après un tournage d’un film de Muska Group.

Related posts

L’heure nationale sera avancée de 60 minutes à partir du 7 Mars

Tataille Jessie Lisa

L’entrepeneure Herline Prud’homme organise une conférence sur l’entrepreneuriat

Berlande Bernard

Enlèvement de 9 personnes, l’Église catholique réagit

Gerole Midy

Leave a Comment