24.8 C
Port-au-Prince
4 août 2021
INTERNATIONAL

Joe Biden accuse Vladimir Poutine et annonce des représailles contre la Russie

© %author%

Joe Biden annonce des représailles si les accusations de tentatives d’ingérences russes lors des élections présidentielles américaines de 2020 se seraient révélées vraies. « Poutine devra en payer le prix » di-t-il.

Le président des Etats-Unis Joe Biden a accordé à la chaine américaine ABC une interview qui a été diffusée ce mercredi 17 mars. Dans cette interview, il a été demandé au Président Joe Biden s’il pense que le Président de la Russie, Vladimir Poutine est un assassin et à cette question, il a répondu affirmativement et a annoncé des représailles si les accusations de tentatives d’ingérences russes lors des élections présidentielles américaines de 2020 se seraient révélées vraies. « Poutine devra en payer le prix » di-t-il.

Les accusations du président américain se fondent sur la publication d’un rapport le 16 mars du Bureau du directeur du renseignent national (ODNI). Ce rapport a dévoilé que la Russie a tenté de dénigrer la candidature de Biden. De son côté, le Kremlin a vigoureusement démenti toute ingérence dans l’élection présidentielle américaine, affirmant que la Russie “n’avait été impliquée dans aucune campagne contre les candidats”. Selon l’ambassade russe à Washington, les « déclarations irréfléchies de responsables américains risquent d’entraîner l’effondrement de relations déjà excessivement conflictuelles ». Le Kremlin a dénoncé des propos qui démontrent que Joe Biden « ne veut clairement pas améliorer les relations avec notre pays ».

Comme il fallait s’y attendre, la déclaration du Président Joe Biden a révulsé beaucoup d’autorités russes dont le principal intéressé monsieur Vladimir Poutine qui a rétorqué à la télévision russe : « C’est celui qui le dit qui l’est ! Ce n’est pas juste une expression enfantine, une blague, nous voyons toujours en l’autre nos propres caractéristiques. Nous défendrons nos propres intérêts et nous travailleront avec les Américains aux conditions qui nous seront avantageuses.» Le président de la chambre basse du Parlement de la Russie Viatcheslav Volodine a qualifié les propos du président américain d’ « insulte » aux Russes et d’ « attaque » contre son pays. Konstantin Kossatchev, vice-président de la chambre haute, a demandé « des explications et des excuses ». Les déclarations de Biden sur Vladimir Poutine sont sans précédent, relève Vedomosti. “Jamais un président américain ne s’était jusqu’à présent permis des propos aussi violents à l’adresse de dirigeants russes, commente le chercheur à l’Institut des États-Unis et du Canada de l’Académie des sciences de Russie Pavel Kochkine. Même Trump prenait plus de gants dans sa façon de s’exprimer. Pour une personnalité du rang de Biden, ce n’est pas admissible de parler ainsi.”

Dans la demi-heure qui a suivi l’interview, rapporte le titre, la valeur du rouble par rapport au dollar a chuté de 1 %. Au total, à la fin de la journée, la monnaie russe avait perdu 1,57 %, s’échangeant à 74,0775 roubles pour 1 dollar. Du côté de la Russie, la déclaration du président des Etats-Unis a fait déclencher une réponse immédiate de Moscou qui a rappelé son ambassadeur à Washington Anatoli Antonov pour consultation.

Related posts

Avril Haines, première Directrice du renseignement national

FlashInfo

FAITH ODUNSI, CHAMPIONNE DU CONCOURS MONDIAL DE MATHÉMATIQUES

Tataille Jessie Lisa

Gaëlle Bien-Aimé présente « Que ton règne vienne » à la 75e édition du Festival d’Avignon

Shylene Prempin

Leave a Comment