0 4 minutes 2 ans

Ce 06 juillet 2021 marque un an depuis que l’Ambassadeur Taïwanais Richard Wen-Jiann Ku est accrédité en Haïti. Pour marquer ce premier anniversaire il a accordé une interview au journal Haïti Flash Info dans laquelle il a profité pour aborder des questions relatives aux rapports Haïtiano-Taïwanais, aux retombées de leur échange culturel, à la question de l’assassinat du Président Jovenel Moïse et autres. Il a aussi abordé la perspective d’un partenariat entre les entreprises dirigées par des femmes des deux pays.

Richard Wen-Jiann Ku est l’Ambassadeur de la République Chine-Taïwan en Haïti depuis le 06 août 2020. Diplomate de carrière, il a été représenter son pays en Afrique, à Génève puis deux fois à Paris avant son accréditation en Haïti.

« La coopération avec Haïti s’étend dans plusieurs domaines », a fait savoir M. Ku qui a listé la construction des réseaux électriques dans le pays, l’installation de systèmes de pompages à énergie solaire et la construction des Lycées d’excellence qu’avait promis l’ex président Jovenel Moïse, parmi les projets phares nés de la collaboration entre son pays et le gouvernement haïtien. Il dit suivre très bien la réalisation de ces projets malgré quelques incidents qui se sont produits.

« Il y a trois grandes sociétés Taïwanaises qui investissent dans des domaines différents dans le pays dont le textile, l’énergétique, et la construction », de l’aveu de l’Ambassadeur.

M. Ku voit très bien le partenariat entre les entreprises dirigées par des femmes dans les deux pays. « Puisque, a t-il expliqué, le Taïwan encourage l’entreprenariat féminin non seulement au Taïwan mais partout dans le monde. » « Je pense qu’elles peuvent mener des choses beaucoup plus différentes et complexes que les hommes », a t-il ajouté.

Le représentant Taïwanais dit encourager les échanges culturels entre les deux peuples, notamment au niveau de la langue. Ce qui, selon lui, permettrait de meilleurs échanges entre eux.

Le Président Moïse est l’un des rares chefs d’État qui n’a jamais laissé passer une occasion de vanter ses rapports avec la République Chine-Taïwan. La majeure partie des grands projets de son gouvernement a été exécutée par des sociétés Taïwanaises. Selon l’Ambassadeur, il a très bien saisi la valeur de la coopération Taïwanaise. Son assassinat est pour le gouvernement de Taïwan un choc, d’après Monsieur Richard Wen-Jiann Ku.
Ce dernier dit souhaiter que la lumière soit faite et que les coupables soient condamnés.

Quant à l’organisation des prochaines élections, le Taïwanais souhaite une bonne et pleine réussite à la réalisation des scrutins et pense qu’elle doit être découlée des initiatives inter haïtiennes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *