24.8 C
Port-au-Prince
4 août 2021
HAITI

Nèg Trezò a : de la passion du slam à celle des affaires

© %author%

Le slam était sa passion, mais ne lui rapportait rien. Alors, avec le temps, Jameson a fini par comprendre que pour gagner sa vie, il devait faire un choix intelligent. À la fin, sans tergiverser, il a décidé de marcher sur les pas de Jeff Bezos et non sur ceux de Grand Corps Malade. Ci-après, les détails d’une reconversion surprenante.

Pour lui, le Slam n’était pas qu’un simple passe-temps. Il y mettait tout son coeur. Pourtant, son amour pour ce dernier ne suffisait pas à lui faire entrevoir le soleil aux rayons argentés qu’il espérait voir briller sur sa vie.  » Je me faisais vieux et les responsabilités étaient de plus en plus importantes. J’ai dû faire un choix  » lâche t-il crûment.

De Slameur à Entrepreneur

Jameson Bernabe s’est tourné vers le monde de l’entrepreunariat en juin 2020. Date au cours de laquelle il a lancé Nèg Trezò a, une entreprise spécialisée dans la transformation de produits.  » Nous produisons des vins à base d’aubergine, de tamarin et d’amande « , déclare l’entrepreneur.  » Récemment, en collaboration avec Parrino Entreprise (une entreprise oeuvrant dans la viniculture), Bernabe a mis sur le marché une nouvelle bouteille de vin baptisée La Ferrière.  » Nous sommes aussi en pleine collaboration avec une entreprise européenne qui nous fournira sous peu du vin rouge « , déclare Jameson qui explique que la situation politique du pays empêche le bon fonctionnement de ses activités.

Se faire un nom dans l’entrepreneuriat

Présentateur culturel à Matin Débat sur radio Eclair, Jameson Bernabe a cru bon d’utiliser le monde de la radiophonie afin de se rapprocher des gens et d’être plus accessible au public.  » C’est à partir de là que je me suis fait un nom. Les gens ont commencé à m’apprecier. Par la suite, mon entreprise a commencé à germer « .

Selon lui, Nèg Trezò a est plus une idéologie qu’un simple nom.  » Je veux montrer aux gens que le discours qui présente l’eau, la terre et le soleil comme des sources de richesse, n’est pas qu’un simple discours, explique t-il. En ce sens, à travers Nèg Trezò a, je montre aux gens les richesses qu’ils peuvent exploiter, tout en me démarquant des beaux discours « , renchérit Nèg Trezò a.

Pour se démarquer, il a choisi de nouer ce discours à l’action. D’ailleurs comme le dicton le dit : ce sont nos actes qui nous définissent, pas nos paroles. Et c’est partir de cette conclusion, qu’il a pu devenir entrepreneur.  » Avec Nèg Trezò a nous avons dejà 4 boissons sur le marché, sans oublier d’autres produits destinés à la consommation comme le café « , renchérit-il.

Au delà de ses ambitions

Jameson Bernabe dit à qui veut l’entendre que son ambition a toujours été de gagner de l’argent. Ce qui explique l’abandon du slam pour un monde plus florissant.  » Je veux montrer aux gens qu’il y a un autre secteur économique inexploité en Haïti « , dit celui qui pense qu’à partir de rien on peut construire un empire économique. Parmi ses produits, il n’hésite pas à faire la louange de son café qui selon lui est très corsé.  » Notre café a une qualité bien plus supérieure que les autres  » , se réjouit Bernabe.

Après une année, Jameson Bernabe ne cache pas sa fierté. Il avoue avoir un bilan satisfaisant.  » Malgré les difficultés je dois avouer que nous sommes sur la bonne voie « , déclare l’entrepreneur qui loue le support inconditionnel de certains partenaires.

Related posts

Insécurité : Des hommes armés de Savien ont séquestré une Ambulance du CAN

Redaction

Le DG de la PNH est en deuil

FlashInfo

De vives tensions règnent dans le quartier du Bel Air

FlashInfo

Leave a Comment