31.8 C
Port-au-Prince
3 août 2021
HAITI

Retour sur la finale de la première édition du concours Égérie Rosace

© %author%

Ce dimanche 13 juin 2021, s’est tenue dans les locaux de Cool Corner Club à Bourdon, la grande finale de la première édition du concours de mode « Égérie Rosace ». Une initiative de Rose Sadelie Celeny, PDG de l’agence.

C’est un jeune qui ne doit pas avoir plus de dix ans qui a ouvert la finale de la première édition du concours Égérie Rosace. Le jeune garçon a monopolisé l’attention avec des paroles qui ne font pas son âge. Tout de suite après sa prestation, sous les regards attentifs des membres du jury, six filles portant des robes rouges avec des talons aiguilles ont défilé avec élégance sur le podium d’Égérie Rosace suivies de trois hommes habillés en chemise et pantalon blancs, cravate rouge.

Dans la série « Égérie talents », une étape du concours qui permettait aux finalistes d’exposer leurs talents, ils ont chacun présenté leur savoir-faire. Et pour ce qui est du défilé des nations, ces jeunes ont représenté à travers des tenues originales, plusieurs pays dont la République Dominicaine, la Jamaïque, l’Inde, la République Démocratiqe du Congo et bien sûr la République d’Haïti.

A côté des défilés, les finalistes ont aussi répondu aux questions du jury composé de Wiseline Benoît, coordinatrice de Miss Cap-Haïtien, Christelle Chanel Pierre, consultante en image et Franky Saint-Fleur, coordonnateur général de CIMPA. Nachelie Simplice par son élégance et son éloquence a pu convaincre le jury. Ce qui lui a valu le titre d’Égérie Rosace pour la catégorie féminine et Grégory Longchamps, élu pour la catégorie masculine.

Un large public a répondu à l’appel pour assister à cette grande finale qui a été très animée. Des artistes invités ont eux aussi apporté leur touche à cette grande première.

Related posts

Plusieurs changements au sein de la PNH après l’assassinat de Jovenel Moïse

Marckenley Elie

Pay&Go à la rencontre du marché haïtien

Shylene Prempin

Urgent : Tirs nourris au carrefour Fleuriot

Redaction

Leave a Comment