27.8 C
Port-au-Prince
31 juillet 2021
HAITI

“Tè a se manman nou” dixit Melissa Day

© %author%

Ce 18 avril 2021, on a célébré la Journée de la terre à Wynne Farm
Melissa Day, responsable de cette réserve en a profité pour nous rappeler que la terre est notre mère, notre trésor, et que les arbres sont tout aussi vivants que nous. Retour sur une journée riche en activités, à la gloire de notre planète.

A mon arrivée autour de midi, beaucoup de gens tentaient de rentrer sur la cour de la réserve écologique Wynne Farm. Enfants, parents, amants, haïtiens et expatriés…ils sont venus nombreux profiter, le temps d’une journée, de ce cadre enchanteur niché dans la fraîcheur de Kenscoff. Au programme, il y a eu des séances de chasse aux trésors, la mise en terre de plantules, la présentation de plusieurs ouvrages sur l’environnement… La nourriture n’était pas en reste. On pouvait déguster du riz blanc au lalo, de la pizza, de la crémasse, du cocktail. On pouvait aussi faire le plein de provisions. Des paniers de légumes cultivées localement m’ont fait saliver.

C’était aussi l’occasion pour Melissa Day de nous entretenir sur les problématiques d’environnement dans le contexte haïtien. Selon elle, les engrais chimiques représentent un danger pour les légumes. Elle a encouragé les planteurs à utiliser du compost organique à la place.

“Tè a se lò se nan tè manje a ye”, a-t-elle martelé. Elle n’a pas caché son inquiétude par rapport au cadastre qui selon elle révèle d’une importance capitale pour les cultivateurs de Kenscoff. Elle s’est adressée aux jeunes femmes et hommes qui vendent leur terre pour aller s’installer en ville en quête d’une vie meilleure.

”Tè a se manman nou menm si nap jwenn yon avantaj la vil la men tè se li ki pou nou” a déclaré la responsable.

Par ailleurs, elle a conseillé aux gens qui n’ont pas d’alternative à l’abattage des arbres de penser à les remplacer. Autant de paroles qui font un écho dans ma tête d’habitante de Fermathe, auteure de l’article qui voit les arbres disparaître pour faire place au béton, de plus en plus.

Related posts

Avec ce projet de référendum, Jovenel Moïse précipite sa chute, dixit Cazir Simpssie à « yon ti boustè »

Marckenley Elie

Le prix de la Médaille D’or D’ingénieurs Canada, attribué au professeur Samuel Pierre

Shylene Prempin

Léogâne : 6 morts dans un crash d’avion

Marckenley Elie

Leave a Comment