27.8 C
Port-au-Prince
31 juillet 2021
HAITI

Un lundi mouvementé dans la capitale

© %author%

Le lundi 15 Mars 2021, le groupe Fantôme 509 a investi les rues de la capitale, dans le but d’exiger le corps de ces policiers assassinés dans une opération vendredi dernier à Village de Dieu.

À partir de 11 h, la route de Delmas était impraticable. Un peu plus tôt dans la matinée, un policier a été tué par balles. Une situation qui a révolté encore plus le groupe Fantôme 509. Ainsi, circulant à motocyclette, comme d’habitude , les policiers fantômes ont sillonné les rues de la capitale.

À Delmas 95, réputé pour barrer la route aux manifestants, un affrontement a eu lieu. De nombreux tirs ont été échangés entre le groupe Fantôme 509 et un groupe de la zone. Au final, ce sont les policiers fantômes qui l’ont emporté. Accompagnés désormais d’une cinquantaine de personnes environ, ils ont franchi l’endroit interdit et poursuivi leur parcours jusqu’à Pétion-Ville. Un parcours où ils s’arrêtaient de temps en temps, soit pour réclamer une minute de silence pour les victimes ou pour s’adresser aux journalistes. « Vilai de Dye nou pral pran kò polisye yo », avaient -ils déclaré.

De Pétion-Ville, le groupe Fantôme 509 s’était dirigé vers le Champs-de- Mars, passant par Canapé-Vert jusqu’à l’avenue Magny. Arrivé au Champ de Mars, Yanick Joseph était venue en renfort. Les cheveux afro, lunettes de soleil, un mouchoir rouge noué à son poignet; elle fut acclamée de partout. Mais, un incident allait vite se produire. Alors que la population et le groupe Fantôme 509 s’approchaient de la direction départementale de l’Ouest, les policiers en poste sur les lieux, les ont repoussés à des tirs nourris. Frustré, le groupe Fantôme n’a toutefois pas réagi.

Le parcours, contre toute attente, allait donc se terminer sur la place de la constitution. Au micro de plusieurs confrères de la presse, Yanick Joseph a fait la promesse de ramener le corps des policiers assassinés à leur famille.

Related posts

Un mémorial en vue de rendre Hommage à Netty

Jeff Thes

Non, les portes des écoles ne seront pas fermées à cause du covid-19 !

Marckenley Elie

 » La Police Nationale d’Haïti fait tout pour que Jovenel Moïse ne trouve jamais justice « , dixit Maitre Samuel Madistin

Marckenley Elie

Leave a Comment